Posts Tagged ‘éco-conception’

L’infographie l’éco-conception web

Posté le: 27 mars 2015 par Benjamin Schmidt Aucun commentaire

éco conception web

Cette semaine, nous avons le plaisir de partager avec vous l’infographie « l’éco-conception web« , réalisée par l’agence Transition pour l’agence web éco-responsable Logomotion, deux membres de l’Alliance Green IT.

L’infographie rappelle les enjeux environnementaux liés à la conception et à l’utilisation d’un site web:

  • la conception
  • le développement
  • l’utilisation
  • le paramétrage serveur
  • la fin de vie

Elle présente les leviers de l’éco-conception web à chaque étape du cycle de vie du site.

Sont également à identifier, les sources ayant permis ce livrable :

Eco-conception web : les 100 bonnes pratiques, F. Bordage, Eyrolles • www.greenit.fr • www.blueight.com • www.d2-si.fr

Green Code Lab Challenge

Posté le: 24 novembre 2014 par Benjamin Schmidt Aucun commentaire

green code lab challenge

Forte de son succès lors de la première édition, L’ESAIP et le Green Code Lab, membres de l’AGIT rééditent avec le soutien de leurs partenaires (Green Lab Center et Open Odyssey), leur challenge international inter-écoles dans le domaine de l’éco-conception des logiciels.
L’événement s’est déroulé du 26 au 28 novembre durant 48h non-stop sur 14 sites en France (principalement Angers, Nantes et Paris) et 6 pays Européens (Danemark, Allemagne, Espagne, Hongrie, Belgique et Suède).

Après le succès de l’an dernier, Angers ne démérite pas pour cette nouvelle édition avec pas moins de 2 places sur le podium mais n’oublions pas notamment l’Université de Valladolid qui arrache fièrement la troisième place du podium, suivie de très près par l’ESEO Angers et l’EPITA Paris :
– 1ère place : ESAIP Angers, équipe « Gream ESAIP »
– 2ème place : ISTIA (Université d’Angers), équipe « Green Balls »
– 3ème place : Universidad Valladolid (Espagne), équipe « Los Hombres de Eusevio »
– 4ème place : ESEO Angers, « Green Alchimie »
– 5ème place : EPITA Paris, équipe « Noleak »

Objectif : sensibiliser fortement le monde de l’informatique, du numérique en général et de l’Enseignement Supérieur, de l’importance de l’éco-conception. En effet, le numérique produit actuellement 2% des émissions de gaz à effet de serre, autant que le transport aérien. Il est donc urgent de former nos futurs ingénieurs informaticiens à rendre le numérique plus économe en énergie, notamment grâce à la formation à l’éco-conception logicielle, domaine que nous vous invitons à découvrir.

Une véritable vague verte venue de l’Ouest à partir de Nantes et Angers s’est propagée sur une grande partie du territoire ainsi que l’Europe.

En effet, pas moins de 80 équipes d’étudiants se sont affrontées à Angers, Nantes, Paris, Brest, Poitiers, Dijon, Boulogne-sur-mer, Nancy, Trier, Aalborg, Valladolid, Budapest, Lulea, et Louvain. Au total, plus de 300 étudiants étaient en compétition.

Les écoles participantes : ESAIP (Angers, Dijon, Boulogne-sur-mer), ISTIA, ESEO, EPITA, TELECOM BREST et TELECOM PARIS SUD, MINES NANTES, POLYTECH NANTES, Université de Poitiers (GPHY), PERCCOM Nancy, Louvain La Neuve, UCN Aalborg, Dennis Gabor College, UCB AI Trier, ETSIT UVa, Luleå University of Technology

Les principales entreprises partenaires de l’événement : Kaliterre, UmanIT, Sigma (avec également une équipe participante), Polycom, OVH
Les principaux partenaires institutionnels : Région Pays de la Loire, Angers Loire Métropole, Nantes Métropole, Brest Métropole
Les principaux partenaires associatifs : Green Lab Center, Open Odyssey, Green Code Lab

Objectif pour l’an prochain ? Impliquer des universités hors de l’Europe pourquoi pas d’Amérique du Nord?

 

Eco-conception web : les 100 bonnes pratiques – 2012

Posté le: 23 juin 2012 par Benjamin Schmidt Aucun commentaire

écoconception
L’éco-conception logicielle vise à réduire l’empreinte écologique des logiciels tout en réalisant des économies. Ce concept s’applique bien aux sites web : comme toute application informatique, leur empreinte écologique et économique dépend de la fabrication, l’utilisation et la fin de vie des équipements permettant de les faire fonctionner. Alors comment réduire l’empreinte écologique d’un site web tout en améliorant ses performances ?

Pour plus de détail, rendez-vous sur le site de l’éco-conception web.

Navigation