Baromètre Green IT 2019

Enquête sur la maturité des entreprises

Octobre 2019 - Janvier 2020

Depuis sa première édition en 2015, le baromètre s’inscrit dans la volonté de l’AGIT de diffuser les connaissances en matière de numérique responsable et de réaliser un état des lieux des pratiques en cours des entreprises.
 
En les invitant à répondre à l’enquête et en les positionnant par rapport à l’ensemble des répondants, l’objectif est d’orienter les entreprises vers les bonnes pratiques et de les inciter à progresser.
 
L’édition 2017 s’est appuyé sur un panel de 559 répondants dans des secteurs d’activité variés, garantissant aux résultats une forte représentativité nationale.

Axé autour de 8 grandes thématiques, le périmètre d'étude de l’enquête est large : de l'écoconception numérique à la gestion des DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques), en passant par l'économie d'énergie dans les centres de données et l'impression.

Cette étude est réalisée par l'association AGIT (Alliance Green IT), avec le soutien de l’ADEME, Ecologic, CINOV Numérique, Syntec numérique, le Gimélec ainsi que les associations SFL, Green IT Amsterdam, Green IT Belgium et Green IT SIG. Cette 3ème édition offrira cette année, le recul nécessaire pour brosser un premier tableau de l’évolution des pratiques. Il s’agit ici d’identifier et d’estimer les gisements d'équipements informatiques et bureautiques présents dans les entreprises et plus généralement, d’évaluer la maturité des entreprises en matière d'usage de services numériques responsables (produits et systèmes d’information).

Vous souhaitez y participer  ?
Répondre à l'enquête 2019

Date limite de participation: 31/01/2019


Résultats du baromètre 2015 : rapport-barometre-green-it-2015.pdf
Résultats du baromètre 2017 : rapport-barometre-green-it-2017.pdf

Participez vous aussi au succès de cette enquête en nous aidant à la diffuser grâce à ce KIT Média et envoyez-nous un e-mail à contact@alliancegreenit.org pour nous en informer. Votre Logo sera ajouté dans une rubrique spéciale "Diffuseur de l'enquête" dans le rapport final.
Partager sur