Affiche Welcome to Sodom

Welcome to Sodom

Soirée projection

mardi 25 février 2020

Point de M.I.R, Ecologic le Mouvement UP sont heureux de vous convier à leur soirée projection débat du 25 février prochain.

À Agbogbloshie, une des banlieues de la capitale du Ghana, se trouve la plus grande décharge électronique du monde, l’un des endroits les plus toxiques sur la planète. Chaque année, environ 250 000 tonnes d’ordinateurs, smartphones, climatiseurs et autres appareils usagés électriques et électroniques y finissent leur course illégale. Et plus de 6 000 femmes, hommes et enfants travaillent et vivent dans cet enfer appelé “Sodome”, cette ville détruite par le soufre et le feu dans la Genèse.

Deux journalistes Autrichiens sont partis à la rencontre de ces hommes et de ces femmes qui vivent et travaillent dans cet enfer. Soumis à des niveaux de pollution (sols, eau, air) et de toxicité très élevé, ces habitants risquent quotidiennement leur vie pour traiter nos équipements informatiques arrivés en fin de vie (autrement appelés DEEE). Ce documentaire nous ouvre les yeux sur notre consommation effrénée du numérique et notre course à l'innovation.

Est-ce pourtant la seule issue possible ? Quel rôle peut-on jouer sur ce phénomène ? Comment peut-on éviter que ce type de décharge à ciel ouvert ne se développe et se multiplie ?

Suite à la projection de ce documentaire choc, plusieurs acteurs seront invités à débattre sur le modèle actuel et les solutions préconisées pour y remédier. Ces acteurs luttent au quotidien pour démocratiser un usage raisonné des outils informatiques et tendre vers une plus grande sobriété numérique.

  • Guillaume POIX, romancier et auteur de « Les fils conducteurs » (Gallimard, 2019).
  • Un représentant d’Ecologic, entreprise à but non lucratif investie par l’Etat d’une mission d’utilité publique consistant à gérer la fin de vie des équipements électriques et électroniques

L'association Point de M.I.R animera cette soirée riche d'échanges et de découvertes sur la face cachée de notre consommation numérique. 
Partager sur